[PLÉNIÈRE] Gouvernance responsable et croissance durable

Plénière animée par Rémi Salette, mentor, conférencier, facilitateur, il est rompu aux techniques pédagogiques qui permettent à chacun de s’approprier les méthodes et les outils nécessaires à une mise en pratique opérationnelle.

Zoom sur le conférencier de notre plénière  « Gouvernance responsable et croissance durable ».

Rémi Salette accompagne, chaque année depuis 15 ans, des dizaines d’entrepreneurs /intrapreneurs à travailler sur leur stratégie d’innovation, et à initier des concepts disruptifs.

Il a une réelle passion pour créer de la valeur pour le client,  et générer de nouveaux modèles de croissance pour l’entreprise.

Parfois surnommé le “Red Bull de l’innovation” par ses clients (gives you wiiings), Rémi se distingue parmi les intervenants du secteur par sa créativité et sa capacité à projeter les dirigeants vers leur prochain relai de croissance.

Ses méthodes sont tirées de la pratique des 100 plus fortes croissances de ces 10 dernières années.

Changement d’ère, changement de modèle stratégique pour nos entreprises. 

Depuis 50 ans, nous naviguons dans une ère de “Consumérisme”, par le déploiement de stratégies centrées sur la maximisation de nos gains pour faire progresser nos entreprises. Ce modèle a été remis en cause dans les années 2000. On est passé d’un marché de l’offre à un marché de la demande. La clé pour générer de la croissance n’est plus synonyme de « produits » mais bien de « besoin client ».  

Ce que nous vivons est une crise structurelle, plus rien ne sera comme avant. C est pourquoi on parle de révolution : c’est le citoyen, le collaborateur, le consommateur qui prennent le pouvoir en matière de consommation et de comportement; les entreprises doivent se réinventer, pour s’assurer d’exister demain.

C’est 2 dernières années nous montrent bien l’écart entre « ce qui est attendu » et « ce qui est proposé ». Il suffit de regarder les problématiques de recrutement, les échecs de lancement de produits… Le vrai sujet stratégique de l’avenir est bien un sujet de « sens » et pas de « revenu ».

Nous vivons une baisse de satisfaction client. La conséquence directe provient des stratégies de masse qui ont été pratiquées, autour des offres promotionnelles et des tactiques de leads. Mais nos publics sont las de ces pratiques, s’en éloignent, sont moins attachées aux marques, dépensent moins. 

Combien de personnes sont attachées à la marque de nos jours et qui les recommandent ? La recommandation est un peu en panne. 

Et si on essayait de moins chercher la masse et de faire un peu plus de service client ?

Enjeux sociaux, enjeux environnementaux, nous ne sommes plus dans la théorie mais bien dans le monde réel où tout le monde a pris conscience des effets désastreux de l’ère industrielle. L’impact des entreprises en local, leurs émissions CO2 … De plus en plus de citoyens en sont soucieux et s’intéressent aux entreprises qui viennent s’implanter sur leurs territoires, de l’impact qu’elles vont avoir sur leurs environnements.

« Il est impossible d’imaginer une croissance infinie dans un monde fini ». Ces 2 années Covid nous ont permis de nous poser, de réfléchir et prendre conscience de nos impacts sur la planète.  Chaque citoyen peut agir à sa petite échelle mais, les entreprises peuvent agir plus grandement, et agir sur notre avenir.

En tant qu’entreprise, c’est de notre responsabilité de comprendre ce qui se passe dans notre monde et de maîtriser/limiter notre impact sur la planète et les individus.  Nous le devons à nos générations futures.

Viser loin, maîtriser sa  rentabilité en se réinventant dans un monde responsable

Une entreprise qui pense à long terme, avec la vocation d’acquérir des clients et des collaborateurs durablement ont des croissances bien plus grandes que les autres.

C’est un fait réel, comme Patagonia, Alan Assurance, Luko, Banque révolutionnaire, Swile ou Holaluz.

Le sujet n°1, c’est le pouvoir d’achat, on n’a pas envie de moins consommer, moins gagner.

Il nous faut nous réinventer dans de nouveaux modèles.  

Une croissance responsable est ce qui va nous permettre de capter et fidéliser nos clients, nos collaborateurs durablement et d’aborder une croissance responsable.

Les 5 dimensions sur lesquelles il faut travailler :

  • 1/ Nouveau mode de gouvernance à plus long terme avec l’intégration de tierces personnes.
  • 2/ Un projet qui donne envie, bien-être professionnel, employabilité, bien-être.
  • 3/ Qu’est ce que je peux faire plus pour mes clients. Amélioration continue.
  • 4/ /Impact en local auprès des gens avec qui l’entreprise vit.
  • 5/ Calcul de ce que je prends à la planète et ce que je peux redonner.

Ce sont les 5 piliers stratégiques qu’il nous faut travailler à destination de nos 20 années à venir. Sans cela, nous n’existerons plus.

Le point de départ, [Re]définir sa feuille de route, la base de son existence, sa raison d’être

  • 1/ Redéfinir ce que nous sommes, ce que nous apportons de différent, d’utile aux hommes
  • 2/ Notre raison d être, pourquoi on existe
  • 3/ Se donner un objectif
  • 4/ Les actions pour y arriver

Un dernier conseil stratégique?

Ne voyez pas trop grand, partez sur des objectifs réalisables,
avancez pas à pas, pour assoir une croissance responsable et durable.
Et vous? Quelles seront vos objectifs à 2022 ?

Partager cet article

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on email